LOTUS EXIGE CUP

Placée entre l’Exige Sport et l’Exige Race réservée à la piste, la Lotus Exige Cup 380 est peut-être le meilleur compromis entre les deux.

 

Sans égal et sans compromis, la Lotus Exige Cup 380 offre l'équilibre parfait entre une voiture de route homologuée et une véritable voiture de course pour offrir la Lotus ultime homologuée pour la route. Avec une pureté de conduite sans précédent dans les voitures de route et un rapport poids/puissance de 355 ch par tonne, l'Exige Cup 380 offre un véritable rythme de course, avec un 0-100 km/h en 3,6 secondes et une vitesse de pointe de 282 km/h. 

 

Sa plus grande force :

L'Exige Cup 380 peut se rendre sur une piste, réaliser le tour le plus rapide et rentrer tranquillement à la maison. En effet, l'Exige Cup 380 n'est pas seulement imbattable sur piste dans sa catégorie, elle est aussi tout à fait utilisable au quotidien dans la circulation.

 

Aérodynamique :

L'amélioration des capacités à grande vitesse de l'Exige Cup 380 était primordiale dans son développement, et l'inclusion de nouveaux éléments aérodynamiques développés en soufflerie permet à cette Exige routière de fournir jusqu'à 200 kg d'appui aérodynamique à une vitesse maximale de 282 km/h. Faisant leur première apparition sur une Lotus de route, des éléments de carrosserie fortement révisés contribuent à cette force d'appui accrue. Situées au-dessus des roues, les persiennes avant égalisent la différence de pression dans les passages de roue, augmentant la force d'appui à grande vitesse et en cas de freinage brusque, tandis que les sections découpées derrière les roues arrière fonctionnent avec les pales aérodynamiques montées de chaque côté du diffuseur de course. Même l'essuie-glace de l'Exige a été optimisé pour l'aérodynamisme - maintenant en position verticale pour éviter de perturber le flux d'air.

 

Poids :

La clé pour que l'Exige Cup 380 atteigne son faible poids de 1’057 kg est l'adoption complète de la fibre de carbone et d'une ingénierie extrême. Les composants en fibre de carbone fabriqués à la main comprennent un nouveau séparateur avant, un panneau d'accès avant, des déflecteurs, un toit, un contour de diffuseur, de nouvelles cosses latérales d'admission d'air à plus grande ouverture, un nouveau hayon monobloc réduisant le poids de 6,5 kg et un aileron arrière dérivé du sport automobile à coupe droite et à haut rendement. À l'intérieur de l'Exige Cup 380, le carbone se poursuit avec des sections faites à la main à tissage visible, y compris des sièges de course et des seuils de porte en carbone magnifiquement détaillés. Cumulativement, ces composites contribuent au faible poids de l'Exige Cup 380, mais chaque partie de la voiture a été prise en compte, jusqu'au retrait du tapis de coffre, pour réduire la masse. 

 

En plus de son architecture intégrant un châssis en aluminium solide, rigide et durable, l'Exige Cup 380 est livrée avec un arceau de sécurité en acier T45 extrêmement solide en étant tout à la fois léger par rapport aux alternatives disponibles. Cet acier est utilisé uniquement dans les applications les plus élevées du sport automobile. Les imposants pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 (285/30 ZR18 arrière et 215/45 ZR17 avant) sont montés sur des jantes en alliage forgé ultralégères.  

 

Châssis :

Extrêmement rapide au départ, l'Exige Cup 380 parcourt la piste de Hethel en 1 minute 26 secondes - un record pour une Exige homologuée pour la route. Équipée du même moteur V6 suralimenté de 3,5 litres que l'Exige Race 380 et dotée d'une transmission manuelle à six rapports rapprochés de série, l’Exige Cup 380 développe 375 ch à 6’700 tr/min et 410 Nm de couple à 5’000 tr/min. 

La puissance de freinage est fournie par des étriers de frein à quatre pistons forgés AP Racing et des disques de frein rainurés en deux parties. L'Exige Cup 380 dispose également de quatre modes ESP sélectionnables par l'utilisateur (Drive, Sport, Race et Off). Sport, Race et Off augmentent la réponse de l'accélérateur, abaisse les seuils de glissement de traction et supprime la reconnaissance du sous-virage pour fournir un degré de contrôle plus précis du conducteur avant l'intervention de l’électronique et utilise une soupape de dérivation d'échappement du moteur qui réduit la contre-pression d'échappement à des régimes moteur plus élevés. 

 

La Lotus Exige Cup 380 comprend également une fonction de contrôle de traction variable qui est directement liée à l'ECU et permet au conducteur de régler la quantité de patinage des roues. Le commutateur rotatif à six positions est situé sur la colonne de direction et n'est disponible que lorsque l'ESP est désactivé, avec le pourcentage de patinage des roues cible de 1 % à 12 % dans cinq réglages et "off", affiché via le combiné d'instruments. 

 

L'Exige a longtemps été considérée comme offrant une maniabilité de référence, la version Cup améliore encore l’expérience de pilotage par un châssis réglable individuellement grâce à des amortisseurs réglables bidirectionnels Nitron et des barres anti-roulis Eibach avant et arrière réglables très simplement. D'autres clins d’œil à la compétition incluent un œillet de remorquage à l'avant et une sangle de remorquage en tissu à l'arrière. 

 

Lotus Exige Cup 380 : une vraie rareté en série limitée à 60 exemplaires seulement